Stationnement devant les garages

Lu

Stationnement devant les garages

Se garer devant son propre garage est légalement autorisé.
Oui, mais sous quelles conditions ?

Pour rappel, voici ce que dit le code de la route :
« Il est interdit de mettre un véhicule en stationnement devant les accès carrossables des propriétés, à l’exception des véhicules dont le signe d’immatriculation est reproduit lisiblement à ces accès ».

La loi peut paraître claire mais deux cas peuvent porter à confusion :
si vous devez franchir un trottoir afin d’entrer dans votre garage,
il est bien entendu interdit de se garer sur celui-ci ;
de même, dans les zones résidentielles, le stationnement est interdit partout sauf aux endroits où un marquage au sol ou une signalisation est prévu. Dans ces cas-là également, il est tout à fait interdit de se garer devant son garage.

Pour ce qui est de l’achat d’un ticket de parking ou de l’utilisation du disque bleu, cela dépend du type de zone concerné :
en zones bleue, si vous êtes stationné-e devant votre garage et que la plaque d’immatriculation est reproduite lisiblement sur la porte de garage ou la barrière d’accès, vous n’êtes pas soumis-e au contrôle du stationnement ;
en zones verte, orange et rouge, par contre, vous êtes toujours soumis-e au contrôle du stationnement payant. Si vous êtes garé-e devant votre garage, vous devez donc prendre un ticket à l’horodateur ou avoir un abonnement de stationnement annuel.

Service: